Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Philippe MENARD - The Real Only French One Man Band

Publié le

Il a joué vendredi dernier au Théâtre Jean Bart à St Nazaire avec Jean-Jacques Milteau, Phiippe MENARD sera ce

vendredi 5 décembre 2008 au Café des Tilleuls à 20h

 

  

        Artiste coup de cœur des festivals de l’été.
Philippe Ménard, une déferlante !

     Nous ne pourrons pas le nier, les programmations artistiques des festivals de notre beau sud-est, manquaient, cet été, d’un minimum d’audace. Seules quelques associations ont su se démarquer des standards et habituels « Vus, revus et corrigés » (mais tellement bons tout de même, car quand nous ne les verrons plus sur scène, ils nous manqueront).

      La palme de la « Hardiesse » est décernée aux organisateurs du « Garde’n Blues Festival » de Marseille qui nous ont offert sur un Philippe Ménard, seul sur scène en live comme en studio: «The Real Only French One Man Band » … Philippe est un de ces olibrius du Blues de la scène francophone, qui vous marque à vie ! Tel un combo Blues à lui tout seul ! Il est un Bluesman à l’âme prophète et inspirée, au charisme de Big Bill Bronzy, s’exprimant avec l’énergie de Rory Gallagher (dont il est certainement le fier héritier) et forgeant un style musical rural comme celui de R.L.Burnside.

     Philippe sait nous entraîner vers ses héros du Blues dont il nous offre une perspective personnelle au travers de quelques reprises « You Gotta Move » - Fred McDowell, « Croosroads » - Robert Johnson, « Who Do You Love » - Bo Diddley « Kind Hearted Woman » - Robert Johnson, « Wait Until Tomorrow » & « Voodoo Child » - Jimi Hendrix, « Moonchild » - Rory Gallagher…).

Garden Blues
Festival de Marseille. Photo : David Bascunana
 
 
Photo : Martial-Boussicault
 
Le principe est relativement simple : Philippe Ménard est seul sur scène, mais il joue une multitude (ou plutôt une "foultitude") d’instruments en tout genre ! ! ! La guitare (électrique ou acoustique) avec ses mains, l’harmonica avec sa bouche, la grosse caisse avec sa jambe droite et des percussions (fabrication maison) avec la jambe gauche sans oublier la voix pour chanter des compos ou des standards illuminés ! 




























Commenter cet article